Posts for Communiqués Category

Posted In A la Une, Communiqués

[COMMUNIQUE DU COLLECTIF AUDACE] Loi El Khomri et représentativité patronale: le MEDEF ne s’avoue jamais vaincu.

31 mars 2016

L’article 20 du projet de loi « El Khomri » va certainement permettre de clore la bataille de la représentativité patronale engagée depuis la réforme de la formation professionnelle du 5 mars 2014. En effet,  cette dernière, dans une ses dispositions, ouvrait la voie à une représentativité plus juste au sein des organismes paritaires en posant le « principe d’une entreprise égale une voix ». Il va sans dire qu’une représentativité des entreprises françaises, quelle que soit leur taille ou leur chiffre d’affaires, allait fortement remettre en question l’hégémonie actuelle du MEDEF : Ce dernier étant partisan du statu quo ou d’une représentativité adossée au nombre de salariés, beaucoup plus à son avantage. Grâce à un lobbying intense, le grand patronat réussit à bloquer l’application de la loi via l’introduction en catimini d’un amendement à la loi sur le dialogue social de François Rebsamen, alors ministre du travail (juillet 2015). Une fois suspendu, il ne restait plus qu’à finir le travail avec la loi El Khomri, qui impose une représentativité basée à 80% sur le nombre de salariés et à seulement 20% sur le nombre d’entreprises.

La loi n’est pas encore votée, mais on peut craindre de voir le déficit de représentativité des indépendants et des TPE/PME perdurer encore longtemps. Aujourd’hui, c’est bien le syndicat de Pierre Gattaz qui occupe la majorité des postes dans les fédérations professionnelles.  Que ce soit dans les organismes paritaires ou pour l’allocation des subventions, la clef de répartition est de 60% pour le MEDEF, uniquement 30% pour  la CGPME (TPE et PME)  et 10% pour l’UPA (artisans et commerçants). Ce constat sonne comme une injustice. En effet  les TPE et PME représentent 98% des entreprises françaises et un peu plus de 53% des salariés. La majorités  des créations d’emplois se font majoritairement dans les petites structures. Et ce déficit de représentativité permet d’occulter du débat public des sujets essentiels comme le déficit de financement par les banques, les problématiques des délais de paiements ou encore la concurrence déloyale pour les entreprises françaises. Aujourd’hui une entreprise sur quatre ferme à cause de simples problèmes de trésorerie. Si ces sujets sont minorés par le MEDEF cela s’explique par la taille et la nature de ses adhérents dont les intérêts sont trop souvent opposés à ceux des petites entreprises.

Le collectif Audace plaide pour le retrait de la loi El Khomri et déplore l’attitude du MEDEF sur ce sujet. « Le principe d’une entreprise égale  une voix, issue de la réforme de mars 2014, doit pouvoir s’appliquer pleinement afin de permettre une meilleure représentativité au sein des organismes paritaires » et une allocation plus juste des subventions. Cette disposition est un préalable indispensable à l’émergence d’organismes patronaux réellement représentatifs et assez forts pour peser sur les choix du gouvernement et dans le débat public.

Signature-Audace-1

Continue Reading

Posted In A la Une, Communiqués

[COMMUNIQUE DE SOUTIEN] ECLATEC

17 mars 2016

Monsieur Vincent CARRU

Président

ECLATEC

                       Paris, le 17 mars 2016

 Objet : prise de contact suite à votre communiqué dans les Echos de ce jour

 

Monsieur le Président,

Cher Monsieur.

Faisant suite à votre communiqué dans Les Echos de ce jour, j’ai l’honneur de vous faire part de notre plus sincère et fervent soutien quant aux combats quotidien du chef d’entreprise que vous êtes, et ce notamment dans la lutte contre les inepties publiques et politiques dans le traitement de la concurrence entre des entreprises privées de différentes nationalités.

Nos entreprises rassemble les forces vives dont la France a et aura besoin dans les décennies à venir. Or ce vivier de talents, certaines élites l’abandonnent à d’autres pays ou aux multinationales, quand elles ne l’assèchent pas en décourageant les initiatives de nos compatriotes. Face à cette situation préoccupante, de nombreuses voix s’élèvent pour alerter les décideurs politiques sur ce danger qui compromet l’avenir de la France. Vous en faites partie à travers ce communiqué, de manière ici apolitique et professionnelle.

Fort de l’adhésion de jeunes actifs âgés de 25 à 40 ans et animé par un profond patriotisme, le collectif Audace – Jeunes Actifs Patriotes que je préside est associé au Rassemblement Bleu Marine et au Front National. Ce collectif réunit des jeunes cadres, des fonctionnaires qualifiés, des artisans et des entrepreneurs afin de sensibiliser les décideurs sur les difficultés de leurs activités et formuler des propositions concrètes pour y remédier. Notre pays regorge de savoir-faire et de créativité dont l’économie française pourrait tirer bénéfice si seulement tous les moyens étaient mis en œuvre pour leur permettre de se développer.

Laboratoire de propositions innovantes et ambitieuses, nous contribuons à de nombreuses propositions sur des sujets divers comme la fiscalité, la formation professionnelle, le soutien à l’export, dans un souci permanent de crédibilité et d’exhaustivité. Vous trouverez à ce titre quelques exemples de nos derniers travaux en pièce-jointe.

Suite à votre « bouteille à la mer », qui d’ailleurs est un excellent exercice de communication, j’ai le plaisir de vous faire savoir que le Collectif Audace est à votre disposition pour :

  • Vous mettre en contact et organiser une rencontre avec Madame Marine le Pen, Présidente du Front National et/ou Monsieur Florian Philippot, Vice-président du Front national et élu de votre région, afin de les alerter sur vos préoccupations ;
  • Intervenir avec nos députés nationaux et européens dans le cadre législatif sur les sujets qui vous concernent ;
  • Effectuer tout travail de réflexion ou d’influence afin d’apporter notre soutien au groupe ECLATEC, contre la concurrence déloyale étrangère et ses soutiens institutionnels français.

Restant à votre disposition, je vous prie de recevoir, Monsieur le Président, Cher Monsieur, mes salutations les plus respectueuses.

 

Pierre Grandjean

Président du Collectif Audace

Continue Reading

Posted In A la Une, Communiqués

[COMMUNIQUE DE SOUTIEN] AUX JEUNES ACTIFS VENUS DÉFENDRE LEUR IDENTITÉ A CALAIS

15 mars 2016

Suite à l’action de Calais samedi 12 mars dernier, où des militants de Génération Identitaire ont occupé des ponts reliant la “jungle” afin d’en bloquer l’accès aux clandestins pour protester contre la présence de 3.700 à 7.000 immigrés, trois jeunes actifs venus défendre leur patriotisme ont été condamnés à trois mois de prison ferme et à des amendes pour « faits de rébellion ».

Le Collectif Audace salue le courage et l’audace de trois jeunes actifs fiers de leur identité et soucieux de préserver leur pays d’une vague migratoire dangereuse pour les personnes et l’économie quand elle n’est pas maîtrisée. Ces trois manifestants ont été molestés par les forces de l’ordre comme cela est visible sur de nombreuses vidéos diffusées sur internet, puis condamnés en comparution immédiate par une justice à deux vitesses.

  • L’un des intéressés vient de Lyon et est en contrat d’alternance dans une compagnie d’assurances,
  • Un autre de Vienne en Isère, où il est en CDI en agence de communication,
  • Le troisième est un plombier et chauffagiste lyonnais à son compte.

S’il est fâcheux que les mêmes moyens et la même dureté ne soient pas mis en place par l’état et la justice pour traquer les auteurs de la dégradation de la statue du Général de Gaulle lors d’une récente manifestation d’extrême-gauche ou vis-à-vis des violences inouïes qui s’accumulent au quotidien dans la périphérie de Calais, le Collectif Audace – Jeunes Actifs Patriotes regrette que la justice socialiste sanctionne en l’espèce sévèrement des acteurs de l’économie quotidienne, qui se lèvent pour porter haut et fort les valeurs du travail.

Pierre GRANDJEAN

Président du Collectif Audace

 

Continue Reading

Posted In A la Une, Communiqués

[Communiqué de presse du collectif Audace] Passage de témoin réussi : un nouveau président pour de nouvelles ambitions !

3 mars 2016

Paris, le 3 mars 2016

Antoine Mellies, président fondateur du collectif Audace a souhaité en ce début d’année 2016 et après un an et demi à la tête du collectif Audace, rendre sa présidence afin de pouvoir consacrer plus de temps à ses responsabilités politiques locales. C’est Pierre Grandjean qui a été désigné à l’unanimité par le Bureau de l’association pour devenir le nouveau président et mettre sur pied un agenda de travail ambitieux pour cette année capitale, dans l’optique de la préparation de l’élection présidentielle de 2017.

Entrepreneur et notamment créateur de la marque de textile 100% made in France Mon Petit Polo Français, Pierre Grandjean incarne à merveille le jeune actif patriote qui souhaite concilier son désir d’entreprendre et son attachement à la France. Son défi principal sera de poursuivre le travail accompli avec succès de maillage du collectif Audace dans la société civile et les milieux économiques. Travail qui doit permettre de nourrir de propositions fortes, crédibles et innovantes le projet présidentiel de Marine le Pen concernant des thématiques microéconomiques aussi diverses que la compétitivité, l’entrepreneuriat, le RSI, la formation professionnelle, le Fabriqué en France ou encore la cession/reprise d’entreprises.

Le bureau du collectif souhaite bon vent à son nouveau président audacieux !

Continue Reading

Posted In A la Une, Communiqués

[Tribune du Bureau du Collectif Audace] Dentelle de Calais: le Tribunal administratif m’a tuer

2 mars 2016

Silence, on Tourne : « Moi, Juge Administratif, je vais mettre les 74 salariés d’une entreprise de dentelle au tapis », énième opus de la tristement célèbre série « Bienvenue en Absurdie ». A Calais, il n’y a donc pas que de graves problèmes d’immigration clandestine et « d’accueil » de populations du monde entier aux frais des contribuables français. Il y a aussi la triste réalité de la disparition programmée d’un des fleurons de la dentelle de Calais, L’entreprise DESSEILLES LACES, qui se retrouve « au point d’arrêt », pour reprendre la métaphore « filée » du Figaro.

Aucun repreneur ne s’est présenté à la barre du Tribunal et l’entreprise industrielle au savoir-faire exceptionnel devrait être placée ce mercredi 3 mars en liquidation Judiciaire. Conséquence directe, entre autres : 74 salariés au chômage.

Malgré les difficultés conjoncturelles du métier et l’hargneuse concurrence internationale notamment avec les pays asiatiques, il est dramatique de constater que la responsabilité de la chute de l’entreprise calaisienne est avant tout due… au Tribunal Administratif. En contestant en décembre 2015 un plan de licenciement de 2013, « pourtant approuvé à deux reprises par l’Inspection du travail et par le Ministère du travail » comme l’a rappelé le PDG de DESEILLES, le tribunal Administratif de Lille a forcé l’entreprise a réintégrer sans délai 5 salariés protégés… avec au passage des indemnités d’un total de 350.000 euros, soit deux années de salaire par employé.

L’administration, par des prises de décisions déconnectées des réalités économiques, condamne ainsi à mort subite une entreprise, son savoir-faire, ses 74 salariés et tout avenir alors même qu’un investisseur étranger s’apprêtait à donner plus de dynamisme et de perspectives de développement international à cette PME nordiste.

Pour citer le Collectif de salariés « les oubliés de Desseilles » « l’intégrisme syndical d’une poignée de fanatiques aura eu raison du Soldat DESSEILLES et de ses 74 salariés. Paix à leur âme. Amen ».

Le collectif Audace – Jeunes actifs patriotes s’insurge contre une décision administrative assassine qui nuit à l’efficacité économique du pays réel et qui porte atteinte à la fois aux salariés, aux actionnaires et aux dirigeants réunis derrière le même combat et la même culture : le travail.

Cet exemple tristement concret démontre qu’il faut arrêter d’opposer salariés et dirigeants, qui dans les TPE et PME partagent des objectifs commun, celui du développement. Il est temps de donner de l’oxygène et de la liberté à nos entreprises, pour leur donner l’envie et les moyens de réussir leur croissance.

Continue Reading