Posts for A la Une Category

Posted In A la Une

[ Tribune de Me Thibaut Durox ]
Ordonnances travail : Macron signe-t-il le déclassement social des français ?

16 octobre 2017

ThibaultDurox

Maître Thibault Durox est juriste, ancien avocat au Barreau des Hauts de Seine

Emmanuel Macron a signé en grande pompe, devant les caméras, des ordonnances relatives au droit du travail, singeant narcissiquement le modèle américain. Tout le monde aura pu constater l’absence d’opposition politique sérieuse sur ce sujet majeur, y compris dans le camp patriote.

Silence d’autant plus condamnable que ces ordonnances portent en elles les germes d’une remise en cause profonde d’un certain État social qui, bien qu’issu du contexte particulier de l’après-Deuxième Guerre mondiale, avait accompagné la reconstruction du pays puis son entrée dans la mondialisation économique en maintenant au profit des travailleurs français un socle de garanties minimales.

En effet, les ordonnances viennent encore fragiliser un peu plus la hiérarchie des normes, principe fondamental de l’ordre public social, en permettant aux accords d’entreprise de déroger et de s’imposer aux accords de branche – y compris dans un sens défavorable – dans un nombre élargi de domaines (durée du travail et recours aux heures supplémentaires, 13e mois, primes d’ancienneté, etc.). Ce phénomène d’inversion de la hiérarchie des normes, amorcé par nos élites politiques il y a une quinzaine d’années, s’inscrit dans un mouvement plus général de libéralisation du marché du travail (à l’efficacité discutable) qui, faisant l’économie d’une réforme équilibrée et réfléchie dans l’intérêt de tous, Continue Reading

Continue Reading

Posted In A la Une

Soirée de rentrée AUDACE
Invité exceptionnel : Henri GUAINO

2 octobre 2017

22092600_10155061429154077_1918050562_o

Continue Reading

Posted In A la Une

[ Tribune de François de Voyer ]
Macron, le liquidateur de l’industrie française

29 septembre 2017

Dans l’affaire Alstom, Emmanuel Macron s’est comporté comme le liquidateur de l’industrie française, le mandataire d’Angela Merkel, chargé d’achever nos derniers fleurons stratégiques.

1er Acte :

Le 4 novembre 2014, le ministre de l’Economie Emmanuel Macron donne l’autorisation formelle à General Electrics pour dépecer les turbines d’Alstom. Cela au prix de notre indépendance, en livrant à une entreprise étrangère des infrastructures extrêmement sensibles. Cela au prix de centaines d’emplois en France, 765 précisément. Pendant ce temps, les dirigeants d’Alstom, dont le mari  de Valérie Pécresse, se partagent un bonus additionnel de 30 millions d’euros.

2ème Acte :

En période électorale, il fait bon parader en amoureux de l’industrie, alors le gouvernement joue le bon samaritain: l’Etat commande 15 TGV pour sauver Alstom. Emmanuel Macron promet de son côté que les 12 milliards d’euros de la vente iront à Alstom Transport… Mensonges: cette nationalisation des pertes prépare la privatisation des profits.

3 ème Acte:

En effet, le 26 septembre 2017, Alstom Transport, conseillé par la banque Rothschild qui a embauché le président Macron de 2008 à 2012, passe sous le giron allemand à travers Continue Reading

Continue Reading

Posted In A la Une, Tribunes

[ Riposte du collectif Audace ]

5 mai 2017

Riposte-FrancPME-DEF
Continue Reading

Posted In A la Une, Tribunes

[ Tribune libre du collectif Audace ] Entrepreneurs du bâtiment et de la construction: A quelques jours du 2ème tour, il est temps de lire le programme de Marine !

5 mai 2017

RéponseConstruction-DEF
Continue Reading